Livraison GRATUITE à partir de 50.00€ d'achat

La Yerba Mate : Origine et Histoire

Publié par Frate Mate Club le

La Yerba Mate, de son appellation scientifique Ilex paraguariensis, est une espèce provenant d’Amérique du Sud. Cette plante est du genre Ilex à l’instar du houx commun et appartient à la grande famille des Aquifoliaceae. Le maté est produit à partir d’une infusion dans de l’eau chaude avec des feuilles préalablement torréfiées et pulvérisées de Yerba Mate. Cette boisson très riche en caféine a des effets similaires à ceux du thé ou du café. La Yerba Mate est une plante traditionnelle sud-américaine qui jouit d’un ancrage particulier dans leurs la culture et l’histoire.

L’origine du mot Yerba Mate.

L’origine du mot provient de la prononciation quechua mati désignant une calebasse (sorte de) transformée en vase et qui est utilisée pour la préparation de l’infusion: le maté. Ce n’est qu’en 1570 qu’est enregistrée chez Lope de Atienza, la première occurrence du mot espagnol mate. En français, le mot maté peut être appelé Yerba Mate, « thé du Paraguay », « thé des jésuites » et « thé des indiens ».

De plus, la prononciation locale du mot maté diffère de l’Argentine à l’Uruguay. Au Brésil, la plante de Yerba Mate est connue sous l’appellation, Erva mate. Toutefois, une distinction bien notoire est faite dans les régions sud-brésiliennes telles que Rio Grande do Sul, Paraná, Santa Catarina, où la plante est appelée chimarrão.

La culture du maté.

Les Guaranis (peuple amérindien d’Amazonie) sont les premiers utilisateurs du Yerba Mate. Les feuilles cueillies dans la nature étaient soit mâchées, soit préparées en infusion. Ce n’est qu’à l’arrivée des Jésuites dans la région que la culture du Yerba Mate a véritablement commencé. La germination plutôt particulière de cette plante rendait sa culture bien délicate. Les peuples Guaranis agacés de voir les Jésuites s’enrichir sur le maté les ont chassé de leurs territoires et ces derniers sont partis avec le secret sur la germination du Yerba Mate.

Il a fallu patienter près d’une cinquantaine d’années pour que le botaniste et naturaliste Français, Aimé Bonpland révèle le mystère sur la germination de cette plante. Ce secret fut néanmoins encore emporté dans la tombe à la mort de ce dernier. Ce n’est véritablement qu’au XXe siècle que sa culture débuta en Argentine. À partir de là, elle se répandit dans toute l’Amérique du Sud.

La culture du Yerba Mate a été tentée dans diverses régions du globe à l’instar de l’Amérique du Nord, l’Afrique, et même en Asie. Les résultats des cultures n’ont malheureusement pas été concluants. Il semblerait que la culture de l’Ilex paraguariensis soit très rattachée à sa terre d’origine, car elle y trouve la température adéquate à sa croissance, le taux d’humidité et surtout les nutriments riches pour son développement.

Rôle social du maté.

De l’Argentine au Paraguay, le maté est un véritable rituel. Des estimations montrent que cette boisson est 6 fois plus utilisée que le café. Baptisé « l’infusion nationale », le maté a séduit par ses facultés amaigrissantes et aphrodisiaques. Il se boit tout au long de la journée et apporte de la convivialité cher au cœur des Sud-Américains. Vous pouvez cliquez sur ce lien pour en connaître plus sur la tradition autour du Maté.


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →