Maté : préparation, effets, risques, origines etc...

Le maté, également connu comme yerba maté, est une infusion faite à partir de feuilles de maté. Cette infusion se boit depuis des siècles entiers dans les pays d’Amérique du Sud comme le Brésil ou l’Argentine. Mais finalement, que savons-nous de cette plante et de ses bienfaits en Europe ? Comment prépare-t-on un bon maté ? Quels sont les effets néfastes ? Voici un guide complet sur le maté afin de répondre à toutes vos questions.

Histoire du yerba maté

Préparation du maté

Le mot maté est apparu originellement par parallèle avec le vase servant à la préparation de l’infusion, le mot a donc été étendu à la boisson elle-même par la suite. La première preuve d’existence de cette boisson date de 1570.

D’où vient le maté ?

Malgré la popularité de cette boisson en Amérique du Sud, le maté est tout d’abord originaire du peuple des Guaranis. Ce peuple amérindien considérait le maté comme un don des dieux et l’utilisait donc comme une pièce d’échange, objet de prière encore comme nourriture.

Les Jésuites Paraguayens développèrent ensuite la culture de cette plante et l’exportèrent dans les pays limitrophes à la suite de l’arrivée des Espagnols. L’Uruguay, la Bolivie, le Chili et l’Argentine firent donc la connaissance de cette plante aux diverses vertus. Nous pouvons noter qu’initialement, lors de la colonisation par les Espagnols, le maté était interdit de consommation. Les colonisateurs la dénommaient « boisson du diable » à cause de son effet énergisant.

Au fil des années et des siècles, cette boisson est devenue une entité nationale de ces différents pays. Une différence s’observe cependant au niveau de la dénomination de cette infusion : elle est appelée « chimarrão » au Brésil. En outre, le maté est également nommé « thé des jésuites » étant donné son origine.

Aujourd’hui, le maté n’est plus une monnaie comme auparavant, mais reste cependant un symbole. En effet, cette infusion reconnue dans une grande partie de l’Amérique du Sud représente le partage et l’amitié. Cette boisson est aussi très connue en Syrie et au Liban, mais également beaucoup bue par des célébrités comme vous pourrez le lire plus bas.

Point intéressant : « matear » est un verbe désignant le fait de boire du maté. À l’époque, les jeunes hommes qui venaient séduire une femme au domicile familial, se faisaient servir du maté. La jeune femme décidait alors de la préparation du maté et du message secret qu’il faisait passer :

  • Je ne veux être qu’amie avec toi = maté + sucre.
  • Tu peux parler de mariage à mes parents = maté + thé.
  • Je t’aime très fort = maté très chaud.
  • Je te déteste = maté bouillant.

Comment le maté est-il produit ?

maté avec un gout amer

Le thé des Jésuites est produit à partir d’une plante appelée « yerba mate ». Celle-ci fait partie de la famille des Aquifoliacées dont fait également partie le houx. Lorsque ses feuilles sont écrasées, elles diffusent dans de l’eau chaude, des effets et substances similaires à ceux du café ou du thé.

Certaines civilisations comme les gauchos suivent un rituel précis pour déguster cette infusion. Ils vont s’assoir tous en cercle et se passer la boisson dans le sens des aiguilles d’une montre. De plus, il existe également des différences notables selon les pays. Par exemple, les Brésiliens consomment le maté dans des calebasses plus grandes ou les Paraguayens le boivent glacé.

La méthode la plus connue pour préparer un maté est l’infusion. C’est-à-dire que l’on va déposer les feuilles de maté dans la calebasse sur lesquelles on va ajouter de l’eau très chaude. Mais attention ! Pas de l’eau bouillante.

On peut bien évidemment rajouter des feuilles d’autres plantes pour parfumer son infusion. Il faut ensuite secouer brièvement la calebasse afin d’obtenir les plus petites particules d’herbe à la surface, puis secouer doucement lorsque l’herbe est mise de façon oblique. Tout cela ayant pour objectif d’éviter un bouchon d’herbes dans la bombilla, servant de paille à la boisson. On peut aussi réutiliser la calebasse et ses herbes plusieurs fois sans que cela ne change le gout du maté.

Nous pouvons également noter qu’il existe différentes sortes de maté sur le marché. On en trouve en forme pure, c’est-à-dire en feuilles, en sachet de thé ou aussi en poudre comme du café.

Quelle est la différence entre le maté et le maté de coca ?

Le maté de coca correspond à une infusion de feuilles de coca, celles-ci sont notamment consommées dans les Andes. On les confond souvent, car dans des pays comme le Pérou ou la Bolivie, le mot « maté » possède une tout autre signification. Ils utilisent ce mot pour désigner tous les thés ou infusions. C’est donc à cause de cela que dans ces pays « maté de coca » correspond à une infusion de feuilles de coca et non à du maté.

Point intéressant : les feuilles de coca sont interdites à la possession dans beaucoup de pays… effectivement, on peut utiliser ces feuilles pour produire de la cocaïne.

Quelle est la différence entre le maté et le thé ?

Le maté et le thé sont également souvent confondus, alors qu’ils ne proviennent absolument pas de la même plante. Le thé provient de la plante nommée « Camellia Sinensis » et vient de manière générale d’Asie. A contrario, le maté est issu d’un arbre à feuilles faisant partie de la famille du houx ; il vient généralement d’Amérique latine. On peut donc dire que le thé et le maté sont bien deux boissons distinctes.

Une autre source de confusion se situe dans les vertus de ces deux infusions. Le maté est riche en « matéine », molécule jumelle de la théine et la caféine. Cependant, la dose de caféine est bien différente dans les deux : il y a plus de caféine dans le maté que dans le thé. Le maté a donc un effet plus fort sur la stimulation physique et cérébrale. Il aide à garder son attention soutenue sur du long terme, tout en luttant contre la fatigue. Le maté contient aussi beaucoup d’antioxydants et de vitamines, ce qui n’est pas à négliger.

Un autre point de distinction concerne le gout de ces boissons. Le thé peut être décliné en divers gouts selon sa couleur (thé blanc, thé vert…) et selon son origine. Alors que le maté, se rapproche plutôt d’une infusion au niveau gustatif ; il possède un gout amer. Notons qu’il existe différents matés aromatisés avec d’autres aromes ou d’autres plantes.

Jargon du maté

bombilla, calebasse, yerba mate
Nous allons maintenant vous expliquer différents termes spécifiques au maté. Pour faire court, le maté se boit dans une calebasse via une paille qui sert également de filtre, la bombilla.

Qu’est-ce que la calebasse ?

La calebasse est le récipient traditionnel qui est utilisé pour déguster le maté. C’est une sorte de tasse creusée dans une courge.

Différentes calebasses existent et se différencient souvent par leur matériau : il en existe en métal, en bois, en corne, etc. Vous pouvez également appeler cette calebasse « gourde à maté » ou « tasse à maté ».

Nous vous conseillons de l’entretenir régulièrement et de la sécher complètement à l’air libre avant de la ranger. Si par malheur votre calebasse moisit, vous pouvez la nettoyer avec des détergents comestibles : par exemple du vinaigre ou du jus de citron.

Qu’est-ce que le pot à maté ?

Le « pot à maté » est un autre nom utilisé pour dénommer la calebasse. Parfois, ce pot à maté prend une forme différente, ressemblant alors plus à une tasse ou à un verre. Comme la calebasse, il peut être fait en plusieurs matières : bois, métal, plastique…

Qu’est-ce que la bombilla ?

La bombilla est l’accessoire indispensable pour déguster son infusion. C’est une paille, qui peut être en bambou ou en métal ; et qui est accompagnée d’un filtre. Ce dernier permet de filtrer le maté sans laisser passer les feuilles dans la paille.

Qu’est-ce que la Cuia ?

C’est aussi un autre nom pour désigner la calebasse. La seule différence est que cette Cuia est utilisée au brésil et est surtout plus grosse que la calebasse des pays voisins.

Qu’est-ce que la Guampa ?

La Guampa est la calebasse qui est utilisée pour déguster le tereré (maté glacé). La Guampa est fabriquée dans une corne de vache originellement, mais elle est aussi produite en métal ou en bois.

Effets du maté

comment boire du maté - argentine

La plante utilisée pour concocter son maté contient beaucoup de bases xanthiques, c’est-à-dire de la caféine, de la théobromine et de la théophylline. Mais pas seulement ! Elle contient aussi d’autres éléments intéressants pour la santé et des vitamines.

Réduction de cancers

Des recherches menées à l’université de l’Illinois en 2005 ont démontré que la plante du maté possède beaucoup de matières phénoliques. Cela étant, cela empêche la propagation des cellules buccales cancérigènes. Ce qui fait que le maté possède des effets contre le cancer, à faible dose, mais ceci n’est pas négligeable.

Cependant, faites attention à votre consommation de boisson chaude régulièrement ! En effet, le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) recommande de laisser refroidir sa boisson avant de la boire, car boire une boisson à plus de 65 °C tous les jours augmente le risque de développer un cancer de l’œsophage.

Le maté possède aussi des propriétés contre le cholestérol, contre la rétention d’eau et est aussi un excellent antioxydant. Concernant l’action sur le cholestérol, le maté réduit significativement le taux de cholestérol chez les personnes. Il régule aussi le taux de bon et de mauvais cholestérol afin de trouver un équilibre.

Lutte contre les maladies dégénératives

Une étude menée par la Faculté des Sciences Exactes et Naturelles de l’Université de Buenos Aires et une autre menée par iB3 a étudié les effets du maté sur la maladie de Parkinson et d’Alzheimer. Leurs résultats sont probants : ils ont conclu que le yerba maté, consommé de manière journalière, permet de prévenir ces deux maladies. Ils ont également trouvé, lors de leur recherche, que les éléments contenus dans le maté permettaient aussi de préserver et protéger les os des effets du temps.

Ses nombreuses propriétés touchent également le système cardiovasculaire, il protège le cœur à sa façon en protégeant l’ADN de l’oxydation. D’autres études ont découvert des effets anticellulite du maté, mais également un effet anti-âge. D’ailleurs, plusieurs marques de produits de beauté utilisent des extraits de yerba maté dans leurs produits, permettant alors une prévention contre les rides.

Un autre effet indéniable du yerba maté est son effet stimulant sur le système nerveux. Cet effet est surtout dû à la teneur en caféine de la boisson qui renforce l’attention et empêche l’endormissement. D’autres études prouvent que la caféine améliore les performances mentales à court terme, même si aucune étude n’a été menée en particulier sur le yerba maté.

La perte de poids avec du maté

Enfin, un des derniers effets du maté, et pas des moindres, et son action active pour perdre du poids. Oui, oui, vous avez bien lu : perdre du poids ! Non seulement cette boisson est bonne pour la santé grâce à ses effets antioxydants, mais peut également vous aider à brûler des graisses de par son rôle thermogénique.

Ce dernier aide à brûler des calories. D’autres aliments naturels thermogéniques existent comme le poivre de Cayenne, la cannelle, la moutarde, etc. D’ailleurs, plusieurs études ont été réalisées dans ce sens que ce soit en Grande-Bretagne, en Suisse ou en France. Ces études se sont penchées sur les produits amaigrissants, et ont révélé que ceux à base de yerba maté auraient un effet positif sur la perte de poids. L’effet sur la perte de poids peut aussi s’expliquer sur l’effet « coupe faim » que possède le maté, au même titre que la pomme, la banane ou les œufs.

On peut évidemment combiner la consommation de maté avec la pratique sportive afin d’obtenir de plus grands résultats. Nous pouvons citer deux études menées à Londres sur cette combination. Les conclusions des chercheurs montrent que les sportifs ayant consommé du yerba maté avant de faire leur séance de sport brûlaient plus de calories et jusqu’à 24% de graisse en plus.

Attention ! Nous tenons à préciser que le maté ne fait pas perdre de poids magiquement ! Il faut bien évidemment avoir une alimentation équilibrée et être un minimum actif. Le maté aide à brûler les graisses plus facilement, mais ce n’est pas une solution à lui seul. Il faut également être attentif avec quoi on combine le maté. Par exemple, s’il est combiné avec de l’éphédra, il devient très dangereux, car le taux de caféine augmentera considérablement.

Quelle est la quantité de caféine dans le maté ?

Pour répondre à cette question, nous devons tout d’abord préciser que la quantité de caféine dans le maté varie selon la récolte et selon le mode de préparation (maté cocido, tereré…). Les teneurs en caféine sont donc approximatives, même si l’on sait que le maté en contient plus que le thé et moins que le café.

De plus, étant donné que l’on peut infuser plusieurs fois les mêmes feuilles pour faire son maté, la teneur en caféine va diminuer à chaque infusion. Cependant, « Caféine informer » a fait une moyenne : pour un maté de 100 ml, nous y retrouvons 36 mg de caféine. Si l’on veut comparer, un Red Bull de 250 ml en contient 80 mg.

Comment préparer le maté ?

La méthode de préparation du maté dépend de ce qu’on le veut : un tereré (maté glacé), un maté cocido (comme du thé) ou des cocktails. Une version torréfiée peut également être possible, plaisant particulièrement aux amateurs de café noir.

Préparation du maté étape par étape

Comme expliqué précédemment, le maté se prépare en mettant des feuilles de maté dans une calebasse contentant de l’eau chaude, et les laisser infuser. Pour vous permettre de préparer le vôtre à la maison, voici notre guide de préparation étape par étape :

  1. Chauffer de l’eau.
    • Mais ne pas faire bouillir l’eau ! Si on utilise de l’eau trop chaude, le maté sera très amer et les feuilles seront dégradées plus facilement.
    • En général, on conseille d’utiliser de l’eau entre 70 et 80 degrés.
  2. Verser le yerba maté dans la calebasse.
    • Il faut remplir la calebasse à 75% de sa capacité. Il faut ensuite agiter pour bien mélanger les feuilles et enlever une partie de poudre.
  3. Verser l’eau chaude dans la calebasse.
  4. Mettre la bombilla dans la calebasse.
    • Comme dit plus haut, cette sorte de paille servira à filtrer la boisson afin de ne pas avaler de feuilles.
    • Il faut la placer du côté creux de la calebasse et ne plus la déplacer.
  5. Savourez !

On peut évidemment réutiliser les feuilles plusieurs fois, certaines sont même utilisables après une dizaine d’utilisations.

Préparation d’un gâteau au maté

Nous vous partageons également une recette de gâteau à base de maté, de quoi en épater plus d’un :

  • Ingrédients :
    • Feuilles de yerba maté
    • Eau
    • Lait
    • Sel
    • Sucre
    • 4 oeufs
    • 50 grammes de noix de coco râpées
    • Farine (de blé préférablement)
  • Recette étape par étape :
  1. Verser un demi-verre de yerba maté dans un bol, ajouter un demi-verre d’eau et laisser les feuilles s’imprégner.
  2. Porter à ébullition un verre et demi de lait et verser les feuilles de yerba maté. Laisser refroidir le tout.
  3. Filtrer le lait afin d’éliminer toutes feuilles de maté.
  4. Battre 4 blancs d’œufs en neige, ajouter une pincée de sel.
  5. Mélanger les 4 jaunes restants avec un demi-verre de beurre. Ajouter un verre et demi de sucre.
  6. Ajouter le mélange lait maté, 50 g de noix coco râpée puis deux verres et demi de farine.
  7. Incorporer les blancs en neige, puis mettre le mélange dans un plat beurré et fariné préalablement.
  8. Préchauffer le four à 180 °C et enfourner pendant 45 minutes.

Préparation du maté glacé (tereré)

Le maté glace est également appelé « tereré ». C’est la boisson nationale du Paraguay et elle se réalise en infusant du maté avec des fruits dans de l’eau très froide.

Les ingrédients du tereré :

  • Des feuilles de yerba maté.
  • Des glaçons.
  • De l’eau glacée. Notons qu’elle peut être remplacée par du jus de fruits ou de la limonade.
  • Du sucre (optionnel) afin d’adoucir le tereré, même s’il est déjà moins amer que le maté traditionnel.
  • Des herbes et des fruits (optionnels) pour égayer son infusion.

La méthode de préparation du tereré étape par étape :

  1. Remplir une calebasse ou un verre de yerba maté jusqu’à la moitié de sa capacité.
  2. Ajouter la glace, les fruits et les herbes par-dessus.
  3. Insérer la bombilla dans le verre ou la calebasse.
  4. Remplir le tout avec de l’eau ou du jus.
  5. Attendre que le tout infuse et soit glacé. Nous vous recommandons d’ajuster le temps d’infusion selon vos gouts, au plus vous laisserez infuser au plus la boisson sera amère.
  6. Déguster !

Vous pouvez également utiliser les feuilles de maté plusieurs fois, comme pour le maté traditionnel, rien ne change. Le tereré possède les mêmes effets que le maté : le côté énergie, antioxydants, perte de poids, etc.

Préparation d’un cocktail de maté

Comme le maté traditionnel ou le tereré, il existe plusieurs techniques pour préparer un cocktail à base de maté. On peut utiliser un sirop de yerba maté ou même faire infuser les feuilles dans de l’alcool pendant plusieurs jours. Néanmoins, la manière la plus connue consiste à faire infuser les feuilles dans de l’eau chaude, puis la refroidir au réfrigérateur, et de l’utiliser comme base à son cocktail.

Pour réaliser son propre sirop de yerba maté maison, on peut faire bouillir de l’eau avec du sucré tout en ajoutant des feuilles de yerba maté. Tout cela en proportion égale, c’est-à-dire 1 pour 1 pour 1.

Au Chili, on réalise des « mate con malicia », c’est-à-dire qu’on ajoute de l’alcool pur dans la calebasse. La boisson finale correspond donc à un cocktail original que l’on ne retrouverait pas dans un bar.

Nous avons donc recherché plusieurs recettes de cocktails rien que pour vous.

La horchata glacée au maté

  • Ingrédients :
    • Lait d’amande
    • Miel
    • Cannelle
    • Extrait de vanille
    • Infusion de maté préparée préalablement
    • Rhum épicé
    • Glace
  • Préparation :
    • Mélanger le lait d’amande avec le miel, la cannelle et l’extrait de vanille
    • Ajouter l’infusion de maté fraîche au mélange
    • Ajouter du rhum épicé et de la glace, concernant la teneur en rhum tout dépend de votre envie

Le maté cooler

  • Ingrédients :
    • Infusion de maté préparée préalablement
    • Jus de pamplemousse
    • Tequila
    • Sirop de gingembre
    • Jus de citron
    • Eau pétillante
  • Préparation :
    • Prendre 6cl d’infusion de maté
    • Ajouter 6cl du jus de pamplemousse
    • Ajouter 6cl de tequila
    • Ajouter du sirop de gingembre et quelques gouttes de jus de citron
    • Ajouter un peu d’eau pétillante à la préparation

Le Carlos gardel        

  • Ingrédients :
    • Infusion de maté préparée préalablement
    • Vodka
    • Jus de citron
    • Jus d’orange
  • Préparation :
    • Verser 2cl de vodka dans l’infusion de maté
    • Ajouter du jus d’orange
    • Rajouter quelques gouttes de jus de citron

Le « mate-me, por favor »

  • Ingrédients :
    • Infusion de maté préparée préalablement
    • Vodka
    • Sucre
    • Glaçons
  • Préparation :
    • Prendre 20 centilitres d’infusion de maté
    • Ajouter 2 cl de vodka
    • Ajouter 2 cuillères à café de sucre
    • Ajouter quelques glaçons

Le maté mojito

  • Ingrédients :
    • Infusion de maté préparée préalablement et aromatisée au citron et à la menthe
    • Rhum
    • Menthe fraîche
    • Tranche de citron
    • Sucre de canne
    • Glace pilée
  • Préparation :
    • Mélanger 2cl de rhum à l’infusion de maté
    • Ajouter la menthe, la tranche de citron et le sucre de canne en décoration
    • Ajouter de la glace pour plus de fraicheur

Le maté litchi

  • Ingrédients :
    • Infusion de maté préparée préalablement et aromatisée avec des litchis ou du sirop de litchis
    • Martini blanc
    • Litchis frais
    • Vodka
    • Glaçons
  • Préparation :
    • Mélanger 2cl de vodka et 15 cl de martini à l’infusion de maté.
    • Ajouter le litchi frais en décoration. Vous pouvez rajouter du sirop de litchi pour une touche plus sucrée.
    • Ajouter de la glace pour plus de fraicheur.

Le maté au gin

  • Ingrédients :
    • Infusion de maté préparée préalablement
    • Gin
    • Concombre
    • Citron
    • Glace pilée
  • Préparation :
    • Mélanger une portion d’infusion avec une portion de gin (1 pour 1).
    • Ajouter une tranche de concombre et une tranche de citron en décoration.
    • Ajouter de la glace pour plus de fraicheur.

Le maté « spritz »

  • Ingrédients :
    • Infusion de maté préparée préalablement
    • Sirop de pamplemousse
    • Prosecco
    • Tranche d’orange
    • Glaçons
  • Préparation :
    • Mélanger une portion d’infusion avec une portion de prosecco (1 pour 1).
    • Ajouter du sirop de pamplemousse pour un peu de peps.
    • Ajouter une tranche d’orange pour la décoration.
    • Ajouter de la glace pour plus de fraicheur.

Préparation du maté cocido

Tout d’abord, le maté cocido est un mélange de maté et de thé. En effet, on le prépare généralement en faisant infuser le maté dans un sachet de thé. C’est une méthode pouvant remplacer la méthode traditionnelle si l’on ne possède pas de bombilla ou de calebasse.

Ayant le même type de préparation que le thé ou les tisanes, le maté cocido peut être fait de plusieurs façons. Nous allons vous les énumérer et vous décrire les étapes.

  • Préparer un maté cocido avec une boule à thé
    • Faire chauffer de l’eau, toujours sans la faire bouillir.
    • Mettre l’eau dans une tasse et remplir la boule à thé de yerba maté (environ 5g).
    • Laisser infuser le tout pendant au moins 5 minutes. Nous vous recommandons d’ajuster le temps d’infusion selon vos gouts, au plus vous laisserez infuser au plus la boisson sera amère.
  • Préparer un maté cocido avec une théière
    • Faire chauffer de l’eau, toujours sans la faire bouillir.
    • Remplir sa théière avec des feuilles de yerba maté.
    • Laisser infuser le tout pendant au moins 5 minutes. Nous vous recommandons d’ajuster le temps d’infusion selon vos gouts, au plus vous laisserez infuser au plus la boisson sera amère.
  • Préparer un maté cocido avec un filtre à café
    • Faire chauffer de l’eau, toujours sans la faire bouillir dans une casserole.
    • Ajouter les feuilles de yerba maté directement dans l’eau.
    • Laisser infuser le tout pendant au moins 5 minutes. Nous vous recommandons d’ajuster le temps d’infusion selon vos gouts, au plus vous laisserez infuser au plus la boisson sera amère.
    • Filtrer la boisson grâce au filtre.

Préparation du maté Gringo Style

Cette méthode de préparation du maté est à mi-chemin entre la méthode traditionnelle et le maté cocido. Les étapes sont les suivantes :

  1. Doser le maté dans une grande tasse. La quantité de maté est à votre guise.
  2. Ajouter de l’eau froide pour mouiller les feuilles tout d’abord.
  3. Placer la bombilla dans votre tasse.
  4. Remplir le contenant avec de l’eau chaude, mais toujours pas bouillante !
  5. Déguster.

Comment boire le maté ?

acheter du maté

Le maté peut avoir un gout très spécial, surtout si vous n’êtes pas habitué aux thés traditionnels, mais il est possible de le faire varier.

Quel est le gout du maté ?

Concernant le gout du maté, il est vrai qu’il est difficile de décrire un gout par écrit. Cependant, on peut situer son gout amer entre le café noir et le thé vert. Cela peut être surprenant la première fois que l’on en goute, mais on s’y habitue et on l’apprécie, un peu comme la bière ou le café.

Comment rendre le maté moins amer ?

En effet, le maté possède un gout amer. Mais on peut l’améliorer pour que celui-ci soit à notre gout. Vous pouvez essayer différents types de maté, par exemple du maté aromatisé à la pêche ou à la menthe. Ces types de maté se vendent souvent en sachet avec de la poudre, permettant d’avoir plusieurs gouts sous la main.

Vous avez aussi la possibilité de faire infuser votre yerba maté dans du lait ou du jus de fruits, comme expliqué précédemment. On peut ajouter aussi du sucre ou du miel pour adoucir l’amertume du maté. Un mélange de maté avec des agrumes comme le citron, le pamplemousse ou l’orange est aussi intéressant. La menthe et le café sont aussi des alliés du maté. Si on les ajoute lors de l’infusion, on obtient une boisson avec un gout tout à fait différent.

Le maté a-t-il des effets secondaires ?

Le maté possède des effets secondaires, c’est vrai. La caféine contenue dans cette boisson cause le plus d’effets secondaires. Par exemple, il provoque excitation et nervosité, ce qui est donc déconseillé en cas de problème cardiaque. Les effets secondaires sont les mêmes que toutes les autres boissons contenant de la caféine, c’est-à-dire :

  • Maux de tête
  • Insomnie
    •  Cela varie forcément d’une personne à une autre, et varie aussi selon la quantité de maté consommée.
  • Irritation du côlon
  • Nervosité
  • Dépendance.
    • Tout comme les autres boissons contenant de la caféine, le maté lorsqu’il est consommé en grande quantité, comporte un risque de dépendance.
  • Anxiété
  • Agitation
  • Irritation de l’estomac.
    • Il n’existe pas d’études actuellement sur ce sujet, mais certaines personnes témoignent de reflux ou de douleur à l’estomac après avoir consommé du maté.

Recommandation

Nous pouvons donc donner quelques recommandations concernant cette boisson et sa consommation :

  • Les personnes ayant des problèmes cardiaques, des difficultés à s’endormir, de l’anxiété, des reflux, etc. doivent faire attention à leur quantité de maté consommée. En effet, ces personnes doivent la limiter comme ils limitent leur consommation de café et de caféine en général.
  • Le maté est déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes.
    • En effet, une quantité excessive de caféine entraine plus de fausses couches et des naissances de bébés avec un trop petit poids.
  • Si vous commencez à boire du maté, faites attention à votre consommation et évitez de boire du maté en soirée.
  • Attention à ne pas boire trop de matés, même si vous êtes habitués. En effet, il pourrait y avoir un effet laxatif et même diurétique. Ce qui peut être très dangereux sur une longue durée.

Bien entendu, le tout est une question de modération. Il faut y aller progressivement et ne pas consommer 1 litre par jour d’un coup. De plus, étant donné que ce sont les mêmes effets indésirables qu’avec le café, si vous ressentez ces symptômes en buvant du café ; vous les ressentirez également en consommant du maté.

Popularité du maté parmi les stars

Les stars sont des fans de yerba maté ! Que ce soit Barack Obama, le Pape, la célèbre mannequin Gisèle Bündchen, des footballeurs comme Lionel Messi ou autre, ils sont tous accros à cette boisson.

À l’origine, le maté vient des pays du sud de l’Amérique. Donc, les joueurs de football issus de ces pays ont été les premiers à boire cette boisson, avant les footballeurs européens. Par exemple, Mario Balotelli, Dele Alli, des joueurs du PSG et de l’équipe de France… et même Cristiano Ronaldo sont tous des adeptes du maté ! Même si les joueurs uruguayens sont les plus gros consommateurs de maté à en croire leur importation de 180 kg de yerba maté pour la coupe du monde de 2018.

Si l’on se penche sur le footballeur argentin Lionel Messi, il boit du maté depuis un certain temps dans son pays. Mais c’est vrai que ce joueur et ses coéquipiers restent les plus gros buveurs de maté, comparé au PSG ou à Tottenham. Lionel Messi, Luis Suarez et Antoine Griezmann ont d’ailleurs gagné un surnom spécial de la part des médias sportifs, celui de « trident du maté ».

Notons que Diégo Maradona, célèbre joueur argentin, buvait également beaucoup de matés. Cette infusion lui donnait beaucoup d’énergie avant ses matchs. Une autre raison expliquant pourquoi tous ces sportifs boivent du maté, est que celui-ci réduit l’accumulation d’acide lactique. Cet acide est responsable des crampes, le maté aidant donc à la récupération après les matchs.

Le Pape François est également un grand fan de maté. À plus de 80 ans, il montre à quel point cette boisson peut donner de l’énergie. Il boit souvent du maté dans la calebasse traditionnelle, ce qui lui apporte de la caféine et des antioxydants, le préservant alors des dégâts du temps. En outre, lors d’une interview, Madonna a confié boire du maté avant certains concerts. Elle a expliqué que cela lui permettait d’avoir un regain d’énergie avant de monter sur scène et de se produire.

D’ailleurs, un variant à la célèbre phrase « Pour être en bonne santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour “en Argentine, est : ‘Pour être en bonne santé, buvez au moins 5 matés par jour’. Ce que les stars ont très bien compris d’ailleurs.

En 2014 ont été exportées, mensuellement, en moyenne 27 tonnes et importés 42 tonnes, avec un prix moyen observé à la frontière de 3 100 €/t. Ce chiffre démontre bien l’importance du maté dans le monde. Que ce soient les stars, les blogueurs ou autre, le maté est une boisson très consommée.

Pour conclure

Vous avez pu découvrir les différentes étapes de sa préparation, mais aussi les préparations de ses dérivés comme les cocktails.

Le maté étant traditionnellement bu pour les rhumatismes et différents maux du corps, il possède bien d’autres bénéfices. Il permet d’apporter de la caféine et de stimuler tout le système, y compris le cerveau ; augmentant alors l’énergie et la concentration. Un autre bénéfice, non négligeable, est celui de l’apport d’antioxydants et de vitamines en conséquence. Comme vous avez pu le lire, le maté est aussi associé à une pratique sportive afin d’augmenter l’élimination de graisses et de calories.

Pour finir, le maté est une boisson incontournable à partager sous toutes ses formes avec ses proches !