Energy drinks - quels effets sur la santé  ?

boissons énergisantes

Les boissons énergisantes, ou energy drinks, sont des stimulants très appréciés en France. En 2021, ce marché représente 90 millions de litres vendus, près de 300 millions d’euros, et ces chiffres sont en pleine croissance (selon l’institut Nielsen). Christophe Roucher, responsable du développement des ventes de Red Bull, a annoncé que ce marché était loin d’avoir atteint sa maturité.

Dans la majorité des cas, ces boissons sont consommées autour d’une activité sportive et sur le lieu de travail (pour un regain d’énergie), ou dans un contexte festif (cocktail en soirée). 

Quoi qu’il en soit, les effets de ces boissons restent les mêmes. L’ANSES (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) signale plus de 200 cas d'effets indésirables suite à une consommation d’energy drink : sensations d'oppression ou de douleurs thoraciques, tachycardie, hypertension, troubles du rythme allant jusqu'à l'arrêt cardiaque, irritabilité, nervosité, anxiété, crises de paniques, épilepsie…

 

Les energy drinks sont-ils efficaces ?

Au vu de l’énorme succès rencontré par les energy drinks dans le monde entier, on a du mal à penser qu’ils sont inefficaces. Et pourtant, il est important de s’intéresser aux recherches effectuées sur le sujet pour en apprendre davantage. Ces boissons sont connues pour promettre aux consommateurs un effet « coup de boost ». Ces derniers les consomment donc pour pouvoir tenir plus longtemps en soirée ou mieux gérer une grosse journée de travail. Le peu d’études parues à ce sujet vante même le fait que les boissons énergisantes industrielles permettraient d’accroître l’endurance physique, d’éliminer plus facilement les toxines, mais aussi de stimuler l’activité cérébrale (mémoire et concentration accrue). Cependant, on peut aisément remettre en question les résultats de ces enquêtes lorsque l’on sait que la plupart d’entre elles sont financées par les fabricants d’energy drinks eux-mêmes.

energy drink red bull

Une étude menée aux États-Unis et présentée lors du congrès annuel de l’Association for Psychological Science à Washington a démontré que les boissons énergisantes chimiques n’étaient en réalité pas plus efficaces que le café. Cette étude se base sur l’expérience suivante : une population a été répartie en trois groupes de personnes, le premier groupe a consommé de l’eau, le second de l’eau mélangée à de la caféine et le troisième groupe a bu une boisson énergisante. (Les boissons avaient préalablement été colorées en bleu afin que chacun ne puisse pas identifier ce qu’il buvait et la teneur en caféine dans les boissons des deux derniers groupes a été adaptée au poids des personnes afin que la dose soit identique par kilogramme.)

Résultat de l’expérience : 

Les chercheurs ont analysé l’activité cérébrale de chaque personne, pendant qu’elles s'adonnent à des tâches qui sollicitent leur concentration. Leur but était de déterminer la rapidité de chaque personne à réagir. En conclusion de ce test, les chercheurs ont constaté que la caféine était tout aussi efficace pour accroître l’activité du cerveau que les energy drinks. Il n’est donc pas nécessaire de consommer des boissons chimiques (présentant des risques pour la santé) pour gagner en énergie et en concentration !

De quoi sont composées les energy drinks ?

Entrons à présent plus dans le détail en nous intéressant à la composition des energy drinks. D’une manière générale, une boisson énergisante industrielle telle que Monster, Red Bull, Black Dog, etc, est fabriquée à partir de trois composés majeurs :

  • La taurine : cet acide aminé est présent naturellement dans l’organisme et dans certains aliments. Elle est utilisée pour aider l’absorption des sucres et pour son soi-disant effet antioxydant. Cependant, l’utilisation de la taurine est très controversée, notamment en France.
  • Le  glucuronolactone : les fabricants de boissons énergisantes prétendent l’intégrer pour son action éliminatrice de toxine suite à la pratique d’une activité physique. 
  • La caféine : nous connaissons tous la caféine et son effet stimulant. Elle permet d’apporter un coup de boost à l’organisme et aide à la concentration.

La vente d’energy drinks a longtemps été interdite en France. Pourquoi ? Car la présence de taurine et de glucuronolactone était prohibée. À titre informatif, une canette de Red Bull de 250 ml contient 1000 mg de taurine et 600 mg de glucuronolactone pour 80 mg de caféine. Le mélange de ces molécules sont à l’origine des effets secondaires produits par cette boisson : tremblements, tachycardie, insomnie, anxiété, obésité, caries, diabète ... Au vu de la composition des energy drinks, il faut donc rester prudent et éviter les excès.

Canette red bull énergie et travail

Les effets de la taurine sur la santé

La taurine est un mélange de deux acides aminés : la méthionine et la cystéine. Elle se trouve à l’état naturel dans l’organisme humain ou animal (cerveau, rétine, muscles) et agit comme stimulant sur les cellules du cerveau. Elle n’est pas un excitant comme la caféine, mais est utilisée pour ses vertus stimulantes dans les boissons énergisantes vendues dans le commerce. La taurine fut interdite en France entre 1996 et 2008, après que des cas d’accidents cardiovasculaires et d’arrêts cardiaques aient été signalés. Les energy drinks que l’on trouve en France contenaient alors de l’arginine, un autre acide aminé visant à remplacer la taurine. Mais, à compter de 2008, les boissons contenant de la taurine sont à nouveau autorisées.

À l’heure actuelle, il est difficile de déterminer si les effets secondaires recensés sont directement liés à la consommation de taurine ou si c’est le mélange caféine-taurine qui est en cause. Quoi qu’il en soit, une consommation massive d’energy drinks pourrait bien être à l’origine de problèmes d’ordre cardiaque, d’agitation ou d’anxiété, ainsi que de troubles digestifs. Les personnes fragiles, notamment celles ayant une pathologie de type épileptique ou thyroïdienne, doivent éviter de consommer de la taurine. Cependant, pour les personnes en bonne santé, une consommation de taurine de moins de 5 g par jour ne représente pas de danger immédiat. 

Les effets de la caféine sur la santé

Contrairement à ceux de la taurine, les effets de la caféine sur la santé sont bien connus. Cette boisson qui stimule le système nerveux central peut apporter de nombreux bienfaits si elle est consommée de façon modérée (meilleures capacités de mémoire et de concentration, meilleur moral, diminution du risque d’être atteint d’un cancer ou de la maladie d’Alzheimer, apports d’antioxydants, etc.). Mais, la caféine à forte dose cause également un certain nombre d’effets néfastes sur la santé. On recense notamment une accélération du rythme cardiaque, des palpitations, de l’insomnie, de l’anxiété, des céphalées et même une certaine dépendance, des nausées et maux de tête ainsi que des crampes musculaires et de la tension artérielle. 

En règle générale, la caféine n’est pas nocive sur la santé si on la consomme de façon modérée. En revanche, la caféine peut se révéler dangereuse dans certaines associations : caféine-taurine, caféine-nicotine ou encore caféine et prise de certains médicaments.

café

Caféine naturelle vs artificielle

La caféine existe sous deux formes : naturelle et artificielle. Sous sa forme naturelle, la caféine est une poudre blanche amère extraite des baies de café. Elle sert à concevoir la boisson chaude que nous connaissons, mais est également présente dans le thé (on l’appelle parfois théine mais c’est en réalité la même molécule).

La caféine artificielle est quant à elle produite à partir d’urée et d’acide chloroacétique. Elle entre dans la composition de certains bonbons et chewing-gums, boissons (Coca-Cola) et produits d’hygiène. Les deux types de caféine ne se distinguent ni par leur effet ni par leur forme : elles sont en tout point similaires. Il est d’ailleurs souvent assez difficile de statuer sur la provenance de la caféine tant elles se ressemblent. La seule différence réside dans le fait que la molécule conçue de toute pièce en laboratoire est moins coûteuse à produire que la version naturelle. 

Les fabricants utilisant de la caféine synthétique dans la conception de leurs produits sont censés le mentionner. Même si les cas de fraudes alimentaires sont nombreux, la réglementation est stricte et les fabricants de plus en plus rigoureux et soucieux de faire preuve de transparence envers les consommateurs.

Combien d’energy drinks peut-on boire par jour ?

Nous l’avons vu tout au long de cet article : la consommation d’energy drinks laisse planer de nombreux doutes, notamment en ce qui concerne les effets sur la santé à court et moyen terme. L’idéal est donc sans conteste d’en consommer le moins possible. Outre les effets de la caféine couplée à la taurine, le fort taux de sucre présent dans ces boissons sucrées industrielles peut causer des troubles sur l’organisme. 

Évitez de la boire avant ou pendant une activité physique intense à cause de l’augmentation de la fréquence cardiaque déjà due au sport (exercices cardio). Il est préconisé de ne pas consommer de boissons gazeuses stimulantes ou excitantes avant le coucher pour ne pas nuire à un bon endormissement. Enfin, ne mixez pas energy drink et alcool, car l’effet stimulant a tendance à cacher les effets de l’alcool pourtant bien présents. Cela peut mener à des comportements trompeurs et dangereux pour soi et pour autrui.

Vous pensez ne pas pouvoir vous en passer ? Heureusement, de plus en plus de marques proposent des alternatives saines à ces boissons énergisantes ! Cet effet stimulant tant recherché est accessible en optant pour des boissons énergisantes 100 % naturelles comme le maté. Plus constant que le café et plus durable que le thé vert et le matcha, les feuilles de maté sont naturellement énergisantes.

canette énergisante saine fraté maté

L'énergisant Fraté Maté est majoritairement composé d’infusion de maté :

  • Effet coup de boost
  • Amélioration de la concentration
  • 2 fois moins de sucre que dans un énergisant classique
  • 100% naturel
  • Produit en France