En raison du Covid-19, certaines commandes peuvent être retardées

Livraison GRATUITE à partir de 59.00€ d'achat

Comment préparer le maté de façon traditionnelle ?

Publié par Pablo le

Comment préparer le maté de façon traditionnelle ?

Préparer le maté est un vrai rituel en Amérique du Sud. Traditionnellement, il se déguste à l'aide d'une gourde à maté et d'une paille en métal, la bombilla. Il est donc primordial de curer les calebasses traditionnelles avant la première utilisation. Elles sont fabriquées à partir d'une courge séchée. Vous pouvez suivre ce tutoriel pour effectuer cette opération. Vous pouvez par la suite commencer votre préparation.

 

Préparer le maté à l'aide d'un calebasse et d'une bombilla  

Pour préparer le maté correctement, vous devez suivre les étapes suivantes :

 

1 ere étape : préparer les ustensiles dont vous aurez besoin

Vous avez principalement besoin 

  • d’une gourde (calebasse)
  • d’une paille à maté (bombilla), 
  • d’eau chaude (70-80°)

Rassemblez tous ces ustensiles et lavez-les proprement.

 

2 nd étape : remplir de yerba mate

Vous devez remplir aux ¾, la gourde à maté avec la yerba mate.

 

3 ème étape : retourner la gourde à l’aide de votre main 

D’une main, couvrez la bouche de la calebasse afin de pouvoir la retourner. Faites l’exercice plusieurs fois. De cette manière, les feuilles les plus poudreuses surnageront l'infusion de sorte à ne pas boucher les trous de la bombilla quand vous allez aspirer. Ce qui nous amène à l’étape 4.

 

4 ème étape : introduire la bombilla dans votre maté 

C’est une étape décisive. Vous devez incliner lentement et prudemment la yerba mate de sorte que les feuilles se regroupent en amas sur un côté. Vous devez créer un pente. Insérez doucement la paille dans l’espace vide. Ne vous arrêtez que lorsqu’elle aura touchée le fond.

 

5 ème étape : verser l’eau chaude

Ensuite, verser de l’eau chaude dans l’espace vide. Dans l’idéal, vous devez veiller à garder le haut du maté sec. Patientez le temps que l’eau soit absorbée. Remplir de nouveau si besoin.

L'eau doit est chaude, pas bouillante. Elle doit être à une température de 70-80 ° C. Si elle est bouillante, le goût sera amer. Ajoutez donc doucement l’eau chaude en quantité suffisante. Ensuite, laissez reposer quelques minutes pour que l'infusion démarre.

 

6 ème étape : boire le maté à l’aide de la bombilla

Le maté n’est ni du thé ni du café. Vous ne devez pas remuer la paille, au risque de l’obstruer avec les feuilles.

Vous avez la possibilité d'effectuer plusieurs remplissages. On dit que le maté est ‘délavé’, lorsqu’il a perdu toute sa saveur. Si votre yerba est de bonne qualité, vous pouvez en moyenne rajouter de l'eau jusqu'à 10 à 15 fois ! Pour profiter au maximum de votre infusion, vous pouvez presser le monticule du yerba mate. Là, vous êtes sûr d’extraire toute sa saveur.

Pour rappel : vous allez boire un liquide chaud avec une paille en acier inoxydable. Aspirez d’abord une petite gorgée pour éviter de vous brûler.

 

7 ème étape : nettoyer le récipient 

Une fois votre infusion terminée, vous devez nettoyer la gourde et la faire sécher. Sinon, elle pourrait moisir et altérer le goût de votre boisson.

 

Étape optionnelle : sucrer le maté

Cette étape se positionne avant de verser l'eau chaude. Essayer toutefois de préparer le maté sans sucre ajouté, au moins une fois. Il peut très bien être consommé seul, pour profiter de son goût naturel. Mais si vous n’êtes pas fan, vous pourrez toujours ajouter du sucre, du miel ou n’importe quel édulcorant de préférence naturel. Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer du sucre, ajoutez au maximum, une à deux cuillères à café.

 

Que faut-il savoir avant de boire du maté ?

 

Maintenant que vous savez préparer le maté argentin, vous devez comprendre que cette boisson est une infusion culturelle. Traditionnellement, il est partagé en famille ou entre amis. En Argentine, en Uruguay et au Brésil par exemple, tous les invités utilisent le même récipient et la même bombilla. Alors si vous avez l'occasion de partager un maté, voici comment vous y prendre :

Tout d’abord, une personne doit jouer le rôle de cebador (serveur). C’est à lui que revient la tâche de préparer le maté et de la boire entièrement pour s’assurer qu’il est de bonne qualité, mais aussi pour vérifier qu’il ne reste pas de particules à l’intérieur.

Il est impoli de laisser une autre personne prendre la première infusion parce qu’elle peut s’avérer être trop froide ou très forte. C’est d’ailleurs pour cette raison que la première infusion est surnommée ‘‘maté del zonzo’’, c’est-à-dire, le maté du fou. C’est le cebador, qui a le privilège de le boire.

Il doit ensuite remplir la calebasse à nouveau et la passer à la personne située à sa droite. Cette dernière doit boire quelque gorgée puis le passer à son voisin de droite et ainsi de suite.

Ce petit rituel se poursuit jusqu’à ce que le maté soit délavé. C'est à dire lorsque l'infusion n'a plus de goût. C’est à la fin que l’on remercie le cebador poliment.

Par ailleurs, vous trouverez grâce à cet article le vocabulaire adéquat qu'on utilise en Amérique Latine concernant la yerba mate.

Produit lié à cet article

Coffret Matéro
Coffret Matéro Coffret Matéro Coffret Matéro Coffret Matéro Coffret Matéro Coffret Matéro Coffret Matéro Coffret Matéro

Coffret Matéro

DESCRIPTION Le maté : énergisant comme un café avec les bienfaits d'un thé ! Connaissez vous les réels bénéfices du maté ? Pourquoi les sportifs, notamment les footballeurs, en consomment régulièrement ? Cette boisson provient d'Argentine, où...

Voir le produit

← Article plus ancien Article plus récent →